Sélectionner une page

NO BUY CHALLENGE – CE QUE JE N’ACHÈTERAI PAS EN 2021

Depuis que je m’intéresse au minimalisme, j’essaye de faire attention à ce que j’achète et aux objets que je fais rentrer dans ma maison. Du coup, j’ai décidé de partager la liste des objets que je ne vais pas acheter en 2021.

LIVRES

Et on commence tout de suite avec le plus difficile, les livres. J’ai toujours eu une passion pour les livres que ce soit pour l’objet en lui-même et leur contenu. Les livres sont une de mes sources d’instructions, de divertissements et d’évasion.

Cependant et ce depuis quelques années, j’ai de la peine à lire plus de quelques livres par année, ce qui me chagrine énormément. Pour autant, j’ai continué par à en acheter.

Or récemment, j’ai vidé la moitié de ma bibliothèque, rien que ça. Certains livres se sont retrouvés sur mon bureau, d’autres sur la console de l’entrée et les autres rescapés sont pour l’instant en attente d’un nouveau domicile dans des paniers.

Cette année, j’ai pour ambition de lire au moins 12 livres et ce sera l’objet d’un prochain post. Ce que je peux vous en dire pour l’instant, c’est qu’ils sont tous déjà en ma possession, parfois même depuis de nombreuses années.

Et quand bien même, je souhaiterais lire un livre que je ne possède pas, ce ne sont pas les alternatives qui manquent. Que ce soit la bibliothèque, les biblio-cabines, les livres tombés dans le domaine public qui sont disponibles gratuitement en e-books, il y a vraiment de quoi faire et puis il ne faut pas hésiter à demander autour de soi si quelqu’un n’a pas le livre que vous souhaitez lire.

DVDS

Si j’ai vidé la moitié de ma bibliothèque c’est aussi parce que je voulais vider deux cartons de DVD et de VHS (oui, oui, vous avez bien lu) qui n’ont pas revu la lumière du jour depuis que je suis revenue du Luxembourg.

Même si internet viendrait à être coupé, j’ai devant moi un bon millier d’heures de visionnage au bas mot. Et puisque je mentionne internet, il va sans dire que comme beaucoup d’autres, je consomme pas mal de vidéos YouTube ou bien des films et séries sur les différentes plateformes de streaming.

Aujourd’hui, je ne vois plus d’intérêt de me procurer des DVD ou autres pour ces raisons à moins que ce soit pour me procurer un film que je ne peux pas trouver en streaming. Comme c’est le cas du dernier DVD que j’ai acheté neuf, la minisérie Beauty & the Beast de 2014 qui est une production italo-britannique.

MUGS

J’ai longtemps été prise d’une fièvre collectionneuse pour les mugs et les tasses à café. Au point qu’un placard entier de la cuisine y était dévolu. C’est lors de mon dernier déménagement que je me suis rendu compte que j’avais deux tasses absolument identiques que j’ai décidé de mettre un terme à tout ça.

Et bien que j’ai fait savoir autour de moi que je ne voulais plus recevoir de tasse, j’en ai reçu pas moins de trois en cadeau au Noël de la même année. Alors je vous rassure, je les ai acceptées avec grand plaisir d’autant plus à cause de toutes les bonnes intentions qui ont été placées dans ces cadeaux.

En revanche, certaines de mes tasses ont été redomiciliée chez mon Jules et je me suis rendu compte que j’ai beaucoup plus de plaisir à les utiliser ces tasses, chez lui ou chez moi.

Quand on a beaucoup de tasses et qu’on finit par les empiler pour finalement ne plus avoir le courage de les sortir du placard pour prendre celle que l’on veut vraiment utiliser sur le moment. Maintenant j’en change selon mon humeur et sans avoir trop de mal à sortir celle qui se trouve tout au fond du placard si j’en ai envie.

CARNET DE NOTES

Encore une grande histoire d’amour entre moi et ces carnets à lignes, à carreaux, à points, aux couvertures dures ou souples, etc.

L’idée d’écrire son journal chaque soir, telle une héroïne de roman rêveuse m’a longtemps habité et m’habite toujours un peu. En effet, j’ai commencé au premier jour de l’année un carnet de gratitude mais je reviendrais dessus en temps utile car il y a un article en préparation à ce propos.

Aussi idyllique puisse être cette idée de noircir des pages et des pages en couchant ses pensées par écrit, il me faut être réaliste. Je n’aurais sans doute pas assez d’une vie pour remplir ceux que j’ai en ma possession. Ce pourquoi, j’en offre de temps à autre car en vérité ce sont toujours de jolis carnets. Certains sont d’ailleurs d’une très grande qualité et la couverture comme les pages sont de belles manufactures.

Donc pas de nouveaux carnets pour moi cette année.

PARFUMS

Dans ma salle-de-bain, j’ai tout une étagère dédiée aux parfums et elle est pleine. Je dois même avoir un ou deux parfums qui doivent encore être dans leur boîte d’origine dans une panier où je range les produits d’hygiène qui ne sont pas ouvert.

De plus, je n’ai pas fini une bouteille de parfum depuis plusieurs années, ce alors même que je gravite sensiblement autour des mêmes.

Si auparavant j’avais cette habitude de me parfumer en fonction de la tenue, de l’évènement, de l’humeur ou encore de la saison. A l’heure actuelle, je me parfume principalement avec « La Nuit Trésor » de Lancôme ou encore « Parisienne » et « Mon Paris Couture » de Yves Saint-Laurent. Tout en sachant que le premier est mon parfum signature et que dans la mesure où j’ai trouvé « mon » parfum, il n’est pas nécessaire d’en ajouter à ma collection.

Et pour épicer un peu la chose, je projette de finir les bouteilles de parfum que je n’ai pas beaucoup utilisé jusqu’à présent.

MAQUILLAGE

Nul n’ignore ma passion pour le maquillage, j’ai tout une make-up station qui crie « make-up addict ». S’il est vrai que le maquillage est un art par lequel j’exprime ma créativité, je pense qu’il faut que je sois plus intentionnel avec mes achats.

Il est même arrivé que j’achète des produits en édition limitée en deux exemplaires afin d’être certaine d’avoir telle teinte de rouge-à-lèvre ou gloss le plus longtemps possible. Alors qu’au final, j’en change tellement qu’il me faut vraiment un temps considérable pour finir ces produits.

Pour cette année, voici la liste des produits de maquillage que je ne vais pas acheter :

  1. Palettes de fard-à-paupières, à ce stade, raisonnablement je peux couvrir toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.
  2. Rouge-à-lèvres, rouge-à-lèvres liquide, gloss, etc. J’en ai un grand nombre et là aussi je dispose d’une grande variété de couleurs. Comme pour les parfums, j’espère pouvoir en finir plusieurs cette année.
  3. Blush, bronzer, highlighter, etc. Tous les produits en poudre pour le visage excepté la poudre libre. Pour les blushs et les bronzer, bien qu’ils soient en quantité tout à fait raisonnable, les teintes que j’ai conviennent à ma carnation et je me sens tout-à-fait à l’aise avec le fait de ne pas agrandir cette catégorie de produits. Quant aux highlighter, non seulement j’en ai beaucoup mais la taille des produits est si conséquente que je ne suis même pas sur d’en finir certains un jour.

Pour le reste des produits, comme le mascara, dans la mesure où c’est un produit qu’il faut remplacer en moyenne tous les trois mois pour des questions d’hygiène mais également car à force d’ouvrir et de fermer le tube, le produit sèche.

Concernant les produits liquides comme les fond-de-teints, l’anticernes, etc. Je finis ces produits deux à trois fois dans l’année et je les achète uniquement lorsqu’il y a des soldes. Et j’ai décidé de ne pas tester de nouveaux produits pour ne pas finir avec un produit qui risque de ne pas me convenir.

SAC-À-DOS & SAC-À-MAINS

Tout d’abord, la majeure partie du temps, j’utilise des sac-à-dos. Je trouve que c’est bien plus pratique pour transporter mes affaires qu’un sac-à-main dont je n’ai de cesse de replacer la lanière sur mon épaule.

Mais j’ai quand même quelques sac-à-mains pour sortir entre amis ou les week-ends quand je n’ai pas à aller au travail ou que je n’ai pas à transporter mon agenda, mon iPad et les objets les plus imposants qui séjournent dans mon sac au quotidien.

A mon sens, j’ai suffisamment de sacs à mon sens, tout de fois, je me réserve un joker pour le jour où j’arrive à trouver le parfait sac-à-main assez simple, élégant et de bonne manufacture où je pourrais transporter sans inquiétude la même quantité d’objets que dans un sac-à-dos sans que la ou les lanières cassent.

Autant dire que ce n’est près d’arriver.

THÉ

Dans le placard de la cuisine, j’ai plusieurs types de thés dont trois boîtes de thé Kusmi Tea que je ne consomme pas aussi souvent que je le souhaiterai car j’ai encore plein de thé en sachet.

Non que j’aie une préférence prononcée pour le thé en sachet ou le thé en vrac mais je ne veux pas faire entrer du thé dans ma cuisine tant que je n’ai pas épuisé tous ceux que j’ai à disposition.

CAFÉ EN CAPSULE

Beaucoup d’entre vous connaissez mon historique avec le café, notamment avec une grande maison pour laquelle j’ai travaillé. J’ai un stock suffisant pour tenir une année mais pour être honnête, consommer du café en capsule, ne m’apporte plus autant de joie qu’auparavant.

En vérité, depuis que je suis retournée à la cafetière italienne ou à la presse à piston française, j’ai découvert que l’aspect « rituel » du café que ce soit l’élaboration, l’achat et de le faire moi-même, m’apporte une grande satisfaction.

Donc dès que j’aurai terminé mon stock de café, je me séparerai de ma machine et je l’offre volontiers à la personne qui sera intéressée.

BASKETS

Avant que je ne réarrange les espaces dans mon appartement, je n’avais pas « assez » de place pour entreposer toutes mes chaussures en un seul et même endroit. Tant et si bien que nombre d’entre elles ne sont pas sorties du carton dans lequel je les avais mises pendant plus d’un an.

J’ai même redécouvert des chaussures dont j’avais complètement oublié l’existence. Mais dans l’ensemble, les baskets sont largement prédominantes et je pense que malgré ma grande passion pour ces dernières, je peux passer l’année 2021 sans en ajouter à ma collection.

*

Vous l’aurez compris, l’année 2021 sera une année où mes achats seront le plus intentionnels possibles afin d’éviter d’encombrer mon intérieur, de réduire les dépenses mais aussi pour mieux utiliser les ressources que j’ai à disposition.

Le fait est que non seulement on regrette très vite les achats compulsifs mais en plus avec l’accumulation d’objets dans nos espaces de vies, on a vite tendance à ne pas apprécier ce que l’on possède à sa juste valeur.

N’hésitez pas à me rejoindre sur Instagram pour me dire ce que vous n’achèterez pas cette année =)

Prenez-soin de vous et une très belle année 2021 ! ♥

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.